Truffe blanche

Tuber Magnatum

La truffe blanche d’Alba, une truffe sauvage au service de la gastronomie

La truffe blanche d’Alba, aussi connue sous le nom de Tuber Magnatum Pico est la plus rare et la plus convoitée de toutes les truffes. C’est une truffe sauvage, qui pousse au gré de Dame Nature, dans des sols humides, aux pieds des tilleuls, des saules, des chênes ou encore des peupliers. Elle se trouve essentiellement dans le Nord de l’Italie, autour de la ville d’Alba et dans le Piémont. On la retrouve également un peu en France et quelques trufficulteurs de la région du Vaucluse et de la Drôme nous en apportent à chaque saison. 

La truffe blanche d’Alba doit son nom scientifique à un médecin de Turin, M. Vittorio Pico qui, en 1788, la nomme « Tuber Magnatum », du latin Magnatus, en référence aux éminents personnages, aux seigneurs et à la Haute Société. Le célèbre compositeur italien Gioachino Rossini l’avait surnommé quant à lui « Le Mozart des champignons ». 

Les origines de la truffe blanche d’Alba

Ce n’est qu’à partir du 20ème siècle, en 1928 plus précisément, que la truffe blanche d’Alba commence à se faire une réputation. En effet, Giacomo Morra tente cette année-là de réaliser une exposition sur la tuber magnato durant la foire viticole d’Alba. 

Le succès fut tel qu’il se décida à créer La Fiera Del Tartuffo Blanco, une foire dédiée à ce champignon d’exception. 60 ans plus tard, cette foire devint internationale et elle est aujourd’hui mondialement connue; notamment grâce à une initiative de génie, qui consistait à l’époque à offrir la truffe blanche d’Alba aux invités de renoms de passage sur la foire tels que Winston Churchil ou encore Alfred Hitchcock. 

À la même époque, en 1930, Giacomo Morra fonde « La tartufi Morra » qui fut la toute première entreprise à commercialiser et à travailler la truffe blanche. 

Load more

Se connecter

Megamenu

Votre panier :

Il n'y a pas d'articles dans votre panier